Toute célébration apporte son lot d’émotions lorsque, sur le site du Mémorial de NOTRE-DAME D’AFRIQUE DE THÉOULE-SUR-MER, nous sommes rassemblés et unis dans le souvenir de nos parents et êtres chers dont l’âme demeure de l’autre côté de la rive méditerranéenne.
Le 1er mai 2018 n’a pas fait exception.

Remerciements

Nous voulons dire MERCI à :

  • Monseigneur André MARCEAU, Évêque du Diocèse de Nice, les Chanoines Franklin PARMENTIER de la Paroisse de Théoule-sur-Mer et André SIEKIERA de la Paroisse de Carqueiranne, et nos fidèles Pères François et Maximilien SCOTTO,
  • Monsieur BOTELLA, Maire de Théoule-sur-Mer,
  • Mesdames et Messieurs les Parlementaires et les Maires présents ou représentés,
  • Mesdames, Messieurs les Présidents des associations des Français d’Algérie, Pieds-Noirs et Harkis,
  • Mesdames et Messieurs les porte-drapeaux.
  • et aussi à tous les membres de l'Association qui rendent possible cette célébration annuelle.

Dépôt de gerbes

14 personnes ont participé au dépôt de gerbes :

  • Gerbe pour les Cimetières et Défunts
  • Gerbe pour les Victimes Civiles
  • Gerbe pour les Disparus
  • Gerbe pour les Victimes du 26 mars 1962
  • Gerbe pour les Anciens Combattants
  • Gerbe pour les Tombés pour l’Algérie française
  • Gerbe pour les Harkis

Poème de Robert RIPOLL sur NOTRE-DAME D’AFRIQUE

On dominait la mer du haut de la montagne
Et c’était à nos yeux la plus belle campagne
On y venait parfois pour satisfaire un vœu
Ou pour lui confier le secret d’un aveu.

Certains venaient aussi après un grand miracle,
S’agenouiller, prier, devant le tabernacle,
Portant même un objet pour témoigner leur foi
C’était une algéroise ou même un algérois.

Cet objet s’ajoutait à ceux de Notre-Dame
Qui tapissaient les murs et venaient de tant d’âmes,
Des âmes de marins, ou bien d’accidentés
De riches et de gueux retrouvant la santé.

Et pour les gens heureux, Notre-Dame d’Afrique
Etait le lieu choisi où les chants, la musique,
Accompagnaient parfois la fameuse Mouna
On y venait de loin, même de Tipasa.

Il semble que là- bas, elle était plus à l’aise
Tandis que l’Algérie était terre française
Ici elle est témoin de mille souvenirs.
Mais quand nous serons morts qui viendra la bénir?

Notre-Dame d’Afrique
Etait si sympathique
À tous les Algérois
Que nos cœurs en émoi
Lui destinent toujours
Des sentiments d’amour.


Quelques photos pour rendre compte de cet événement